Mon enfant est différent (C.S.C)

Mis à jour : 19 oct 2019

Il y a trois choses à comprendre si votre enfant est différent, même si je ne suis spécialiste que de ma propre expérience.


L’enfant ressent

Comme tout le monde, l’enfant ressent mais lui, il aime se fier à ce qu’il ressent. Il regarde son monde et comprend qu’il n’est que transformation et que les règles de la nature dominent bien plus que celles des hommes. L’enfant ressent aussi cette force qu'il a en lui et autour de lui, qu’il parle ou pas. Il sonde le fond de l’autre pour trouver une correspondance avec ce qu’il est. Il ressent les énergies communes que nous émettons. Entre lui et moi, tout est question de vibration et non de démonstration.


L’enfant est sensible

Qu’on le veuille ou pas, l’instabilité qui règne autour de lui peut le déstabiliser. Etre entouré de personnes qui lui disent d’être 'sage, gentil, doux' sans qu’eux-mêmes ne le soient peut vite déstabiliser l’enfant. L’adulte vibre sur une fréquence et ces mots disent tout le contraire. On demeure l’exemple qui suit, la source d’énergie qui pour lui est la plus proche dans son environnement matriciel. Si nous diffusons de l’angoisse ou de la colère, sa sensibilité pourrait bien prendre cela pour une agression car cela peut ne pas lui correspondre. Parfois, sa sensibilité l’enferme mais c’est juste parce qu’elle lui permet de rester dans son monde intérieur et de faire face au modèle extérieur qu’on lui renvoie mais qui ne vibre pas en correspondance avec lui. Un enfant qui ne parle pas, qui ne bouge pas ou qui semble ne pas agir comme les autres a lui aussi une formidable sensibilité que l’autre se doit de respecter. Les enfants sont aussi sensibles aux vibrations et l’énergie qui vibre est en réseau continu dans et autour de tout.





L’enfant peut être un bon guide

La sphère de l’ego parental qui sait tout mais qui n’applique rien à lui-même semble se fissurer. Un enfant a besoin de repères solides pour grandir et c’est en nous adultes (parce qu’il n’a pas encore appris comment faire autrement) qu’il va puiser. Avant de l’éduquer, nous devons aussi apprendre à nous éduquer au plus près de ce que nous voudrions qu’il devienne. Être vrai avec nous-mêmes, savoir pardonner, écouter et se remettre en question afin qu’il puisse se brancher sur une source à peu près correcte. Si je dis à peu près, c’est que moi aussi en tant que mère, je sais que ce n’est pas tâche facile de se déprogrammer, surtout quand nous avons nous-mêmes connu une certaine éducation qui ne donnait pas véritablement à l’enfant sa vraie place. L’enfant d’aujourd’hui va poser un regard critique sur nous. Il va exiger beaucoup de nous. Il est évident que le système nous a fragilisés et qu’il cherche aussi à faire de même avec lui. L’enfant guide l’adulte vers lui-même et exige de plus en plus de lui une qualité intérieure nécessaire pour cette ascension qui se prépare pour nous tous. Il indique et enseigne à l’adulte de chercher en lui (et non autour de lui) la force de son Amour, de sa Paix et de sa Lumière.


L’enfant nous apprend à aller vers la partie la plus belle de nous car c’est de cette partie qu’il se nourrit le plus. Cette lumière d’enfant aide à éclairer le chemin intérieur de l’adulte, comme pour lui dire que désormais le temps de la vérité a sonné et que ce royaume intérieur s’il est purifié est une clé pour l’unité.


L’enfant bénéficie de l’aide du ciel pour accomplir cette mission qui me semble de plus en plus capitale pour l’évolution de l’homme. Apprendre à l’adulte à être sincère, à se déprogrammer de vieux schémas mais surtout à être un vrai accompagnant à coté de cette nouvelle génération connectée.


Et c’est la même chose pour un enfant malade, ‘méchant’ ou décrit comme hyperactif. Notre attitude, prise de conscience et amour ouvre les ailes de l’enfant, qu’importe comment il est !


Avec Paix & Amour

Maïma



58 vues

 Maïma

France métropolitaine & Guadeloupe

  • White Facebook Icon

Communication Subtile - Les enseignements de Maïma - 2019